lundi 7 août 2017

Sylvanès en Aveyron

De passage à Toulouse pour une semaine, j'ai eu la chance, hier dimanche, de visiter l'abbaye de Sylvanès et d'y assister à un concert.
Sylvanès est un tout petit village du sud de l'Aveyron, à deux heures et demie de Toulouse. 



Situé dans un vallon très boisé, il tire probablement son nom de son environnement, "silva" désignant la "forêt" en latin.  
 
                                                                                                                                                                                                   Photo Internet


Si ce village fait partie des lieux touristiques de la région Occitanie, il le doit à son abbaye et à son festival de musique qui fête cette année ses 40 ans.

L'Abbaye de Sylvanès fut fondée en 1136 par Pons de l'Héras. 



C'était un hobereau cévenol qui durant de nombreuses années se livra au brigandage. Touché par la foi pour une raison qui reste inconnue, il partit, en guise de pénitence, accomplir le pélerinage de Saint-Jacques de Compostelle avec six de ses compagnons.
A leur retour, ils s'installèrent ensemble au lieu dit Sylvanès et y érigèrent une abbaye rattachée à l'ordre des Cisterciens.

Cette abbaye fut très prospère durant un siècle et demi pour connaître ensuite le déclin et un abandon définitif à la Révolution. Il ne subsiste aujourd'hui que l'église et une aile du cloître.






C'est en 1975 que furent entrepris des travaux de restauration sous l'impulsion d'un moine dominicain, compositeur de musique sacrée, André Gouzes
Le but était de dédier le site à la culture et plus particulièrement à la musique. Le festival d'été est la manifestation phare de l'abbaye de Sylvanès mais les rencontres culturelles, les stages vocaux, les ateliers scolaires et autres activités ont lieu durant toute l'année.

Hier nous avons assisté à un concert de musique polyphonique sous les belles voûtes de l'église.



Au programme le Choeur de la Société Philharmonique de Saint-Pétersbourg et Jean-Paul Poletti et le Choeur d'Hommes de Sartène.
Deux heures merveilleuses avec ces artistes de grand talent. Je n'ai pas pu prendre de bonnes photos mais voici tout de même un souvenir de ce concert.




Après un dîner pris à l'intérieur de l'abbaye, dans ce qui était le scriptorium au Moyen-Age...


... nous sommes allés à la tombée du jour à 3 km de Sylvanès voir une "curiosité", une église orthodoxe russe tout en bois et sans aucun clou. Pour connaître la raison de cette étrange présence, un petit clic ici.

Le site est impressionnant.

                                                                                                                    Photo Internet





La construction aussi!






Cette église a fait 5000 km en train pour arriver dans l'Aveyron. Mais elle est née dans l'île de Kiji. Elle y a laissé ces soeurs (clic).
Nous n'avons pas pu voir l'intérieur de l'église car elle ferme à 18h. Mais j'ai trouvé ces photos sur Internet.





16 commentaires:

  1. Que de beaux endroits, de belles églises, abbayes !
    L'église orthodoxe en bois est particulièrement émouvante.
    Et que dire des chants entendus à Sylvanès (Suis allée écouter Jean-Paul Poletti et le Choeur d'Hommes sur youtube)
    Merci pour ce beau reportage

    RépondreSupprimer
  2. Sylvanès est un lieu qui fait partie de mes rêves à réaliser ...L' histoire de cette église russe tout en bois est étonnante ...Quant au concert j' y aurait pris autant de plaisir que toi ...Ah ! les polyphonies corses ...!!
    Bisous marie-Paule

    RépondreSupprimer
  3. Lorsque nous avons visité silvanes nous n'avons pas osé aller vers l'église russe de peur de nous retrouver sur une minuscule route. C'est dommage car elle est de toute beauté.
    Belle journée et gros bisous.
    Lavandine

    RépondreSupprimer
  4. Quel intéressant reportage quand on voit ce qu'il advient "quand le diable se fait moine" et construit une touchante abbaye.
    L'église en bois dans son environnement boisé invite au voyage à l'Est...

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Marie-Paule,
    Lorsque j'ai lu le titre de ton article, je me suis dis "je connais". J'ai tout de suite re-visionné les photos de mon voyage en Aveyron l'an dernier, et oui, je me souviens très bien. Il y avait une chanteuse qui répétait, une acoustique terrible, cela ne m'étonne pas que des concerts y soient donnés.Des polyphonies corses, en plus, ce devait être fantastique !!!!!
    Par contre, je n'ai pas vu cette église tout en bois. On ne peut tout visiter, hélas !!
    Je te souhaite une douce journée, de gros bisous de Corse, à bientôt Marie-Paule.
    Maite

    RépondreSupprimer
  6. une très jolie église en bois... en contraste avec les églises austères...merci et bises fraîches...

    RépondreSupprimer
  7. ah par exemple je ne m'attendais pas à voir une eglise de Kiji dans l'Aveyron ! j'ai visité ce site, sur le lac Onega, il y a quelques années, lors d'une croisière St Petersbourg/Moscou , tres belle realisation et agreables photos de ta part, merci chere Marie Paule ! bon sejour à Toulouse, grosses bises

    RépondreSupprimer
  8. Encore une belle balade ! J'adore la chaleur de cette église en bois
    Bises
    Coco

    RépondreSupprimer
  9. J 'ai le sabot qu démange et une grnde envie de voyages !
    Bisous
    Maman mule

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour
    c'est juste superbe!!
    J'aimerais m'y rendre!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  11. quel magnifique billet
    j'imagine aisément comme ça devait être fabuleux ce beau concert dans un tel lieu, elle est très belle cette abbaye
    mais alors l'église en bois que c'est superbe !!!
    je ne connais bien sur pas du tout alors merci de la découverte via comme toujours tes photos splendides
    gros bisous
    patricia

    RépondreSupprimer
  12. Mes misères de mauvaises connexion continuent, je n'arrive pas à voir toutes les photos
    sauf à attendre des plombes.
    Ah ! Quelques autres s'ouvrent enfin.
    Ah ! Enfin les dernières !
    J'adore l'Eglise en rondins de bois.
    Je retiens le nom de cet endroit pour nos futures balades quand mon Chéri ne travaillera plus.
    Bises

    RépondreSupprimer
  13. Un beau reportage qui résonne en moi, maman était aveyronnaise, mais j'avoue ne pas connaître ce village!
    Belle journée.
    Evelyne

    RépondreSupprimer
  14. Je n’y suis jamais allée donc je découvre l’intérieur à travers tes photos… et je suis très étonnée par le côté ultra-coloré et riche du décor ! Ça tranche avec les édifices religieux que j’ai eu l’habitude de voir ��

    RépondreSupprimer